Germain Prevost Alias

IPIN

IPIN art urbain FACADE-KXKM a Villeurbanne-2017
Toulon

Germain Prevost Alias IPIN

Artiste et sérigraphe, Ipin a étudié l’environnement et la qualité de vie entre La Ciotat et Marseille (Master Environnement et Société à Marseille). C’est dans ce cadre qu’il s’intéresse à l’environnement social de la Cité des Arts de la Rue. Déjà graffeur, connu sous son nom actuel Ipin, son expérience le conduit à s’interroger sur le statut du street art et du graffiti au sein des arts de la rue. Il s’inspire notamment des œuvres de Vasarely, qui jalonnent les villes depuis les années 80.

Ses créations, souvent géométriques et faisant appel à des anamorphoses (œuvres dont les formes sont distordues de telle manière qu’elles ne reprennent leur configuration véritable qu’en étant regardées sous un angle particulier ou via un miroir cylindrique ou conique), puisent également dans l’architecture.

Il développe le concept d’impactivisme (autoproclamé) comme forme la plus basique de réappropriation graphique de l’espace public : c’est, en quelque sorte, un graffiti déshabillé de tout apparat décoratif, pour n’en garder que les composantes essentielles : un mouvement, une couleur, une forme et un support. L’analogie picturale du cri primitif. A la frontière entre art urbain et art contemporain, il nous offre dans ses travaux un regard critique du monde dans lequel nous vivons.

EXposition

Du 9 OCTOBRE 2021
AU 9 JANVIER 2022

LIEU :

Musée des Beaux-Arts de Rennes

Y ALLER :

20 Quai Emile Zola, 35000 Rennes
Ligne C6, arrêt Musée des Beaux-Arts

IPIN-peinture SECONDE-VIE---marseille-2020
IPIN Maison abandonnée peinte LE-CHANT-DU-SIGNE---Istres-2018
IPIN peinture sur un mur au fond d'eun terrain CARROTAGES-GRAPHIQUES---Toulon