typo-vertical-ox-ipin exposition musée des beaux arts rennes

OX • Germain Prevost Alias IPIN

OX/IPIN

C’est l’occasion pour OX et IPIN de s’approprier le patio du musée des Beaux-Arts de Rennes afin de partager avec nous une aérienne gravité, une mélancolique jubilation ainsi qu’une ironique critique des systémiques dysfonctionnements de nos sociétés.

Nous avons deux artistes, deux personnalités discrètes, presque invisibles, qui laissent à leurs œuvres, qu’elles soient confirmées par le temps ou en élaboration le soin d’être leur porte-voix.

Elles s’inscrivent de manière indélébile dans la mémoire de ceux qui ont eu l’opportunité de les découvrir dans l’espace urbain : par le dérangement des signes, la pertinence et la singularité que ces deux artistes portent sur le monde et la lumière qu’ils projettent crûment parfois, révélant nos aveuglements ou nos habitudes à regarder sans voir.

Soyons prêts à recevoir de ces deux artistes qui voient au-delà de l’horizon limité qui est le nôtre – cet « effet horizon » que l’on prêtait à l’ordinateur d’échecs – un « clash » poétique, une rupture aimable ou des fiançailles irritantes.

Extraits du texte de Jean Faucheur.

Exposition réalisée en partenariat avec :

Le Musée des beaux-arts de Rennes :

Il propose aux visiteuses et visiteurs un panorama de l’histoire de l’art depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Ses collections sont structurées autour de trois axes forts : un cabinet de curiosité du 18e siècle, un fonds de peintures anciennes et un ensemble d’art moderne et contemporain, constitué dès le milieu du 20e siècle. Ses expositions temporaires cherchent à valoriser ces trois axes qui offrent la possibilité de confronter art ancien, art contemporain et des objets de collection venus d’horizons divers.

Exposition

Du 9 octobre 2021 au 9 janvier 2022
Vernissage vendredi 8 octobre 2021
à 17h
LIEU :

Musée des Beaux-Arts de Rennes

20 Quai Emile Zola

35000 Rennes

Y ALLER :

Ligne C6, arrêt Musée des Beaux-Arts

logo musee des beaux arts de rennes
IPIN----peinture-de-rues-Dystopies-graphiques

Ipin : Dystopies graphiques

OX-peinture-panneau-derrieres-arbres-2021--Chaumont-

OX : Chaumont 2021

Le travail de IPIN dans la ville est politique: il se mêle des affaires de la cité en poussant les murs physiques (parfois en les martyrisant à coup de canon), en interrogeant « la geste» de l’urbanisme, comme pour bousculer nos murs intérieurs, à coup de boutoir artistique.

OX a fait de l’encart visuel qu’est le panneau publicitaire de 3 x 4m – dévolu à la marchandisation du monde – un lieu magique, une utopie réalisée, une de ces fameuses hétérotopies théorisées par Foucault. Comme le sont les cimetières et cabanes enfantines.

les artistes

OX-installation-Hambourg
Paris

OX

OX interfère avec le paysage urbain à travers le collage de ses peintures sur les panneaux publicitaires, les détournant ainsi de leur fonction de manière poétique ou ironique.

Plus sur l’artiste
IPIN art urbain FACADE-KXKM a Villeurbanne-2017
Toulon

IPIN

Créateur autoproclamé du concept d’impactivisme, Ipin compose ses oeuvres en n’en gardant que les composantes essentielles : un mouvement, une couleur, une forme et un support, nous offrant ainsi un regard critique du monde dans lequel nous vivons.

Plus sur l’artiste